Société d'Histoire et d'Archéologie de Haguenau
 

Qui a vu Santa Claus en 1944?

26 novembre 2013

 

Jusqu'a mon dernier souffle, je me souviendrai d'eux, de leur regard lorsqu'ils ont ouvert les cadeaux. Il n'avaient rien recu pour Noël depuis 4 ans. Sans éxagération de ma part cela valait un million de dollars pour moi de voir ces enfants et leur maman aussi heureux".Ainsi témoigne le caporal Richard Cotton, près de 70 ans après avoir joué le rôle de Santa Claus (Saint-Nicolas, équivalent du père Noël aux Etats-Unis) dans une Alsace tout juste libérée.

Des jouets envoyés par sa mère depuis les Etats-Unis

Soldat de la 79e division d’infanterie américaine (The Croix de Lorraine), il rappelle qu’à l’époque, les magazines US incitaient leurs lecteurs à envoyer des jouets aux enfants français qui en étaient privés depuis longtemps. « Aux environs de Noël, j’ai reçu un colis de ma mère et j’ai vite porté les jouets enveloppés dans du papier à une famille qui avait trois enfants. Leur père était à Haguenau, pas très loin, mais ils ne l’avaient pas vu depuis plus d’un mois ». De l’endroit exact où ils habitaient, dans les environs de Haguenau, le caporal Richard Cotton ne garde pas de souvenirs
précis, ce qu’il regrette énormément dans la mesure où toute sa vie, il s’est demandé ce que cette famille est devenue. «Mon plus beau cadeau de Noël, dit le vétéran qui vit en Californie, serait de retrouver ces enfants qui doivent avoir maintenant dans les soixante-dix ans et plus ». Médaillé de la bronze Star et d’une Purple Hart (décernée au nom du président des États-Unis) pour son courage et sa dévotion envers sa patrie, le caporal Richard Cotton âgé aujourd’hui de 89 ans, ajoute : « Je remercie Dieu que jamais mon pays n’ait eu à souffrir de la guerre [conflit étranger sur le territoire américain, Ndlr] et que ma famille n’ait pas eu à vivre ce que ces familles françaises ont vécu. »

 

Voir l'article

 
Qui a vu Santa Claus en 1944?
Qui a vu Santa Claus en 1944?

Voir toutes les actualités