Société d'Histoire et d'Archéologie de Haguenau
 

Dans les Hauts-de-France

 

Pour sa grande sortie historique annuelle, la SHAH a proposé à ses membres de découvrir Lille et sa région, début juin.

Pour bien comprendre le contexte historique, économique et social, les participants ont assisté à une conférence qui retraçait les grandes étapes du développement de cette région. Cette région a changé 5 fois de nationalité soit par mariages royaux et princiers soit par héritage. Elle fut successivement flamande, bourguignonne, autrichienne, espagnole et est enfin devenue française en 1666 par la volonté et les guerres de Louis XIV. La richesse industrielle et le commerce ont été les vecteurs principaux du développement de la région et de Lille en particulier. Au Moyen-Âge les tissages confectionnés en Flandres étaient réputés dans toute l’Europe. Ce fut ensuite l’industrie du textile et celle du charbon qui ont apporté leur lot de croissances, d’attrait de main-d'oeuvre, de richesses, de modernisation mais aussi les périodes de déclin, de misère, de chômage. Lille et son paysage urbain ayant été au cœur de ces profonds changements, sont à l’image de toutes ces grandes évolutions économiques et sociales. Par une visite panoramique en autocar, les participants ont vu concrètement comment la ville s’est développée au cours des siècles, comprenant mieux sa configuration actuelle. Une visite guidée du « Vieux Lille » a permis de découvrir les rues élégantes et le riche patrimoine bâti, tel que le palais Rihour, la Grand Place, la vieille bourse, la chambre du commerce, la cathédrale de la Treille, encore en cours de construction. Ce fut ensuite la visite du remarquable Musée de l’Hospice Comtesse, hôpital fondé par Jeanne de Flandres, maintenant bel écrin d’art régional et religieux qu’il est devenu. Pour conclure la première journée, nos visiteurs se sont rendus au palais des Beaux-Arts. 

 

Forum antique gallo-romain de Bavay

La seconde journée a été consacrée à la découverte du forum antique gallo-romain de Bavay, qui avec ses 2,5 hectares est le plus grand site archéologique entièrement découvert en Europe. Ce fut ensuite la visite de la Villa Cavrois située à Croix à proximité de Roubaix, réalisation architecturale innovante réalisée par Robert Mallet Stevens en 1932 pour le compte d’un riche industriel du textile. Un tour de ville du centre de Roubaix a permis de découvrir les vieilles rues du centre-ville avec ses maisons typiques, les boulevards avec les maisons bourgeoises, les anciennes usines transformées en lieu d’art et de culture. Au cours de la troisième journée le groupe est parti à la découverte de Douai, ville réputée au Moyen Âge pour sa draperie et son célèbre beffroi construit entre 1380 et 1414, réel symbole de la puissance de cette cité. Un tour dans le bassin minier, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, a été une remarquable opportunité de comprendre l’économie liée au charbon, richesse de la région pendant plus de trois siècles. La visite du centre minier de Lewarde a fait comprendre cette épopée minière, avec en particulier la visite de la galerie de mine reconstituée sur 450 mètres et la rencontre avec un ancien mineur. Pour compléter cette escapade, une visite au LAM (Lille métropole Musée d’art moderne contemporain et d’art brut), à Villeneuve-d’Ascq a enchanté les historiens.
 

 
Dans les Hauts-de-France
Dans les Hauts-de-France

Voir toutes les actualités